Barbara Demers, une étoile montante

C16E1DB3-1613-4F96-AF30-1C0E9E0BBA2A

Il y a déjà quelques années, j’ai rencontré Barbara, une femme discrète, douce, attentive et empreinte de respect.

Une femme qui a piqué ma curiosité et m’a donné le goût de la connaître. Je voulais savoir de quelles épices, elle s’était servie pour se concocter une vie bien à elle. Comment elle avait interprété les signes qui l’ont poussés à renoncer à sa sécurité d’emploi et à emprunter de nouvelles voies pour bâtir son avenir.

Barbara a accepté mon invitation et j’ai l’honneur de partager avec vous ses confidences.

Barbara, tu es ma première invitée et je te suis très reconnaissante d’avoir accepté de te joindre à moi par cet après-midi d’avril pluvieux.

On se lance avec cette première question.

Barbara, tu as aujourd’hui l’occasion de te dire, de t’exprimer, qu’estce que tu aimerais partager sur ce qui est le plus important pour toi?

D’abord que j’ai osé croire que je pouvais réaliser un vieux rêve.

À dix-huit ans, je nourrissais le désir d’être conférencière. Mais consciente de mon jeune âge et de mon manque d’expérience, j’ai plutôt emprunté le chemin de la logique et je suis devenue conseillère en placement .

En 2013, j’ai commencé à ressentir que j’étais à l’étroit dans ce rôle. Plusieurs événements me perturbaient que je n’arrivais pas à m’expliquer. Je me sentais de plus en plus en déséquilibre.

Et puis en 2014, mon père est décédé. Un grand choc pour moi, j’ai paralysée dans le vrai sens du mot. Bien que j’ai vu mon père mourir à petits feux pendant vingt-cinq ans, il avait la sclérose en plaque, son décès a marqué un temps d’arrêt dans ma vie.

De plus, au lendemain des funérailles de mon père, mon assistante me remet sa démission. Ça été pour moi le début de la fin.

Et un vendredi du printemps 2015, je participe au colloque « Les femmes et l’argent » organisé par Partance. Je dois t’avouer que je n’y avais pas grand intérêt. Je gagne bien ma vie, je ne crois pas y apprendre quelque chose. Je crois en la cause de Partance, je m’inscris, après tout ça va bien finir la semaine. Et bien croyez le ou non, cette journée va contribuer à changer ma vie.

Christine Michaud, conférencière, me rebranche à ce que je croyais bien enterré. Je retiens de son propos qu’il faut foncer vers ses rêves.

J’ai 47 ans et le temps me presse. Lundi matin, j’assiste à ma rencontre d’équipe et je demande à mon patron un moment pour lui parler. Je lui annonce que je vends, je quitte l’entreprise et je souhaite que tout se passe rapidement en tout respect pour ma clientèle. Le 30 septembre, j’ouvre une nouvelle porte.

Barbara, qu’estce qui te rend le plus fière de toi

D’avoir accepté d’ouvrir cette porte. J’ai commencé à définir mon projet.

J’ai suivi des cours à l’université, j’ai été accompagné par des coachs.

J’ai décidé d’aider les gens à mieux gérer leurs finances personnelles. J’aime faire réussir les gens. C’est ça mon trip. Maintenant, je le fais. Mon rêve se réalise petit à petit. J’ai fondé l’Académie des finances personnelles. Je suis incorporée. Je suis cheffe d’entreprise, c’est hot.

Dans cette école, on y apprendra à maîtriser son budget, à faire des placements, à bien s’assurer. Il y a vraiment matière à enseigner.

Qu’estce qui fait que tu as envie de te lever le matin?

Ce qui me motive le plus actuellement, c’est mon école. J’ai tellement le goût de la faire grandir.

Cette idée m’est venue, alors que je participais à un « mastermind » avec Annie Létourneau. L’enseignement retenu est : « Les actes que tu poses aujourd’hui, c’est pour une vision future ». J’ai alors compris que je devais définir ma vision future. Je me suis demandé : « qu’est-ce que je veux être dans dix ans ». La vision de l’Académie s’est imposée et chaque jour je travaille pour atteindre mon but.

Je sens le besoin de développer une meilleure manière de communiquer. Je dois rendre mes propos les plus accessibles possibles autant à l’écrit qu’au parlé.

Voilà, les deux choses qui me donnent le plus envie de me lever le matin.

Quelle épreuve t’as le plus marquée et comment atelle transformé ta vie?

Le décès de mon père a marqué un point de jonction me forçant à emprunter un nouveau chemin.

La paralysie m’a obligé à réfléchir. Je suis de celle qui croit que rien n’arrive pour rien. J’avais des pourquoi à répondre si je voulais poursuivre ma route.

Comme j’aime foncer et que le risque ne me fait pas peur, j’ai pris cette épreuve et je l’ai transformée en moments heureux.

Quelle personne a eu le plus d’influence sur toi et pourquoi?

J’ai pris plein de petits bouts chez plusieurs personnes.

Un moment fort dans ma vie, une conférence d’Oprah Winfrey au Centre Bell. Oprah Winfrey, savait qu’elle voulait réussir sa vie et il lui a fallu essayer à plusieurs reprises et de différentes façons. J’ai compris l’importance de se rebrancher sur soi.

Pour moi réussir ma vie, ça signifie que je veux marquer l’histoire à ma façon. Je veux laisser une empreinte significative. J’ai choisi les finances personnelles pour laisser ma trace.

J’ai également retenu de Simon Sinek conférencier reconnu que pour bien réfléchir il fallait répondre à nos pourquoi. Avant de changer, je ne trouvais plus de pourquoi.

D’Hélène Gamache Latourelle, j’ai compris l’importance de connecter avec sa vraie réalité.

Dominique Chevalier, m’a simplement dit qu’elle croyait à mon projet parce qu’elle savait que plusieurs personnes avaient besoin de formation sur leurs finances personnelles.

Solange Lebel, m’a donné une dose de confiance en moi, en reconnaissant ma compétence à parler en public.

Barbara est de ces personnes qui savent entendre le meilleur. Elle sait utiliser ce qu’on lui dit pour avancer. Elle refuse de se laisser déstabiliser. Elle sait faire la sourde oreille.

Quel est le moment le plus marquant de ta vie?

Des moments marquants, j’en vis à tous les jours. Ils me permettent de confirmer mes choix. Je sais que je ne suis qu’au début de mon aventure.

C’est sûr, que rien n’est plus marquant que la naissance de mes enfants. J’entretiens avec eux une super relation. Ils sont fiers de moi, m’encouragent. Depuis que j’ai osé faire ce qui me rend heureuse, je remarque que leurs attitudes changent. Je sens que ma marque est positive et qu’ils m’admirent.

Si tu pouvais être l’héroïne d’un film?

Je serais l’héroïne du film « Vacances sur ordonnance ».

C’est l’histoire d’une employée à rayons multiples qui a toujours vécu sans faire de vagues. Le jour où elle apprend qu’elle est atteinte d’une maladie incurable, elle décide de retirer toutes ses économies pour se payer les dernières vacances de sa vie où elle se permettra tout ce qu’elle s’était toujours refusée.

J’aime voir une personne qui se dit je suis bien, la vie est belle, j’en profite.

J’aime rencontrer ces personnes qui vivent leur vie, pas celle des autres.

Qu’estce que la vie t’a apporté de plus précieux?

D’abord la santé et puis cette capacité de voir, de réfléchir. J’aime tellement prendre le temps de réfléchir. J’y trouve à coup sûr une solution pour aller de l’avant. La vie me révèle ses messages et j’ai la capacité de les entendre.

Quel est ton plus grand défi quotidien?

Me rendre à un endroit inconnu. Le fait de ne pas maîtriser la logistique m’inquiète. Je me demande qui va m’aider,comment je vais pouvoir transporter mon matériel…

Je suis perfectionniste et je veux toujours offrir le meilleur.

Un deuxième défi lié à ma fonction de travailleuse autonome est de ne pas m’isoler. Parfois je m’oblige à rencontrer des gens. Je fais partie du Réseau des femmes d’affaires du Québec et d’une cellule d’entraide. J’ai des amies et on échangent régulièrement. C’est super important.

Qu’estce que tu voudrais que tes enfants retiennent de toi?

Qu’il est important de se donner les outils pour vivre la vie qu’ils veulent.

Je voudrais qu’ils se sentent libres de faire leurs propres choix.

Qu’ils sachent que de vivre dans une cage dorée, ça ne rend pas heureux.

Qu’il est important de donner un sens à sa vie, que chacun a des talents à découvrir et par la suite il faut les utiliser.

Comment envisagestu l’avenir?

Je vois mon Académie des finances personnelles devenir une »grosse académie ». J’y vois un bel avenir. Je suis fière d’avoir fondé celle qui deviendra la plus grosse école de finances personnelles.

Je suis honorée chaque fois que l’on me confie un mandat. Je suis fière d’être une cheffe d’entreprise. Je veux révolutionner l’industrie des finances personnelles. Je veux encourager les gens à s’occuper de leurs affaires.

Prochainement, je vais donner une formation à des conseillers financiers. Je crois que c’est très important d’être les meilleurs conseillers.

Qu’elle serait ta recette du bonheur?

D’abord être positif.

Réaliser ses rêves.

Apprécier ce qu’on a.

Faire ce qu’on aime.

S’occuper de sa santé.

Prendre le temps de réfléchir.

Prendre du recul

Se reposer,quand tout est trop.

Merci Barbara,

Barbara respire la joie de vivre. Elle dégage cette aisance que l’on voudrait à coup sûr. Quel bonheur de rencontrer une femme comme Barbara.

Je vous souhaite de vous laisser inspirer par cette femme qui a osé rendre son rêve le plus cher, une réalité.

Barbara veux vous enrichir en vous guidant dans les dédales des finances personnelles.

Barbara, une étoile montante.

Pourquoi ne pas rêver à vous enrichir avec Barbara.

Visitez le site de l’Académie des finances personnelles.

www.finances-personnelles.ca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 commentaires sur « Barbara Demers, une étoile montante »

  1. Bravo Dominique! Super belle entrevue, le bonheur que tu as eu à la réaliser et ensuite à l’écrire est tellement présent dans ton écriture. Impatiente de te relire!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s